Actualités

Nouvel album
The Comeback album


>> Acheter l'album

Nouveau concert
The Comeback Concert
Pop-rock/Folk
- - - - -
25 novembre 2017 à 20:00
Elisabeth Center
à ANVERS (Belgique)

>> Réserver vos billets

THE COMEBACK TOUR
Allemagne, Autriche, Suisse, Suède, Finlande et Danemark
>> Réserver vos billets
 


PARIS, Olympia
23 juin 2001
Une première rencontre phénoménale !
Helmut donne son second concert en France
avec les airs latinos pour thèmes


C'est par hasard, une nuit de l'hiver 1999/2000, vers deux heures du matin, que j'ai capté la retransmission à la télé française, d'un concert de classiques légers, donné par un jeune artiste, par moi inconnu.

Je suis instantanément tombée sous le charme de sa voix et de ses magnifiques interprétations, me demandant qui pouvait bien être ce jeune homme si beau, si élégant et si classe et dont la voix si chaude, si mélodieuse, si charmeuse, parfois aux intonations d'Elvis, me donnait la chair de poule et dont je n'avais jamais entendu parler sur nos chaînes télé et radio. Le lendemain matin, au réveil, son agréable timbre de voix me poursuivait encore et me trottait toujours dans les oreilles. Pas de doute, je présentais tous les symptômes du coup de foudre musical.

Après quelques recherches, je me suis procurée le premier album sorti en France, HELMUT LOTTI chante les classiques, car c'était bien de lui dont il s'agissait. Et ce CD a tourné, tourné, tourné sur ma platine au risque d'être totalement usé. Le second album,
HELMUT LOTTI chante les classiques II, est bientôt venu rejoindre le premier dans ma discothèque pour mon plus grand plaisir, et le même sort lui a été infligé.

Et c'est par hasard encore que j'ai appris, par un spot publicitaire, qu'Helmut se produisait, pour une unique représentation, à l'Olympia à PARIS ce 23 juin 2001. J'ai sauté sur le téléphone et j'ai réservé un billet : 17e rangée au parterre... Un peu loin de la scène à mon goût, mais qu'importe, j'avais obtenu un billet, là était l'essentiel.

Entre-temps, j'ai pu me délecter d'un troisième album sorti en France sur un thème complètement différent de ce que j'avais entendu : des airs Latinos avec Latino Classics.

Heureusement que je n'ai pas manqué ce concert ! Je vais être obligée d'employer une quantité de superlatifs pour mon petit récit... moi qui rechigne plutôt à le faire.

J'ai passé une soirée extraordinaire. Il y avait bien longtemps que je n'avais ressenti un tel bonheur musical et même, n'ayons pas peur des mots, un bonheur tout court. Pendant deux heures, j'ai tout oublié... étant tellement captivée par le talent du chanteur, la variété et la gaîté du spectacle.

Helmut m'a subjuguée et conquise dès le premier instant où il a ouvert la bouche et où il est passé devant moi en chantant Guantanamera. Il faut dire que j'étais placée juste à côté de la porte par laquelle il est entré dans la salle. J'ai été carrément éblouie et il me semblait que je retrouvais mon adolescence ! Je l'ai suivi des yeux sans jamais le quitter jusqu'à ce qu'il monte sur la scène, comme s'il avait hypnotisé mon regard. Il me tenait sous son charme, comme aimantée par sa voix tellement belle et sa silhouette parfaite dans son costume de Mariachi.

Je le connaissais déjà par la vidéo Claydael, mais là, l'avoir en vrai sous le nez, c'était magique. S'il y avait encore un doute, cette fois le coup de foudre musical était confirmé.

Pendant le concert, je suis allée d'étonnement en étonnement, de surprise en surprise, d'émerveillement en émerveillement, car je pensais qu'il ne chantait que des chansons classiques et le voyant faire du rock, danser, et tout le reste, je n'en revenais pas. Le thème du spectacle était Latino classics et dans ces chansons, bien sûr Helmut déployait tous ses talents de séducteur et n'hésitait pas à faire son numéro de charme. Son timbre de voix était chaud et envoûtant. Je l'ai trouvé tout simplement formidable et époustouflant, et ses vibrantes interprétations m'ont donné le frisson plus d'une fois. J'ai adoré toutes ses interventions pleines d'humour, faites en français avec son craquant petit accent, sa gentillesse et sa classe incomparable. J'ai apprécié sa maîtrise de la scène et son charisme incontestable. J'ai été impressionnée par ses medleys endiablés et aussi par ses reprises de Bohémian Rhapsody et Nessun Dorma (pour ne citer qu'elles) ainsi que celles des chansons d'Elvis. Mes oreilles ont été bercées, ce soir là, par sa voix encore plus jolie live que sur mes CD.

Son Show, comme il l'a appelé, était tout simplement superbe et de grande qualité et j'avais affaire à un grand Artiste.

Bien sûr, j'ai aimé également l'orchestre GSO dirigé par André Walschaerts, avec qui Helmut paraissait si complice, et qui soutenait sa voix avec talent et virtuosité pour contribuer à cette belle soirée.
J'ai apprécié aussi énormément les choristes aux magnifiques voix qui donnaient encore plus de relief aux interprétations.
Chanteur, orchestre et choristes formaient un superbe ensemble.

En un mot j'ai été époustouflée par cet artiste, car, conquise je l'avais déjà été par la vidéo à la télé en 1999.

Je suis sortie de l'Olympia un peu sonnée et pendant plusieurs jours, j'ai eu du mal à émerger de mon doux rêve et j'ai flotté sur un petit nuage, la voix d'Helmut se rappelant constamment à ma mémoire et à mes oreilles. Je n'ai fait que penser au chanteur et à son concert. Et j'ai regretté aussi beaucoup d'avoir manqué son premier spectacle donné à l'Olympia en juin 1999, information qui m'a été rapportée par les spectateurs assis à mes côtés.

J'espère voir Helmut en France plus souvent et surtout le revoir en concert le plus vite possible.

Encore MERCI Helmut de nous faire profiter de votre immense talent, et surtout ne changez pas, tout était parfait.

à voir aussi :

Photos
du concert



| Sommaire |


Depuis le 20 juillet 2004, lottifans ont visité ce site !

© 2004-2016 Helmut Lotti et moi v5.1.1 | Contactez-moi | Accueil | Webmaster : Emma | Retrouvez Helmut sur Amazon