Actualités

Nouvel album
The Comeback album


>> Acheter l'album

Nouveau concert
The Comeback Concert
Pop-rock/Folk
- - - - -
25 novembre 2017 à 20:00
Elisabeth Center
à ANVERS (Belgique)

>> Réserver vos billets

THE COMEBACK TOUR
Allemagne, Autriche, Suisse, Suède, Finlande et Danemark
>> Réserver vos billets
 


ANVERS
6 décembre 2008
Unicef - Inno


Comme vous le savez, Helmut est un ambassadeur actif de l'Unicef et il est toujours prêt à se mobiliser pour les causes humanitaires.
Ce jour, il répond "présent" à l'invitation de l'Unice pour lancer la campagne annuelle de vente de cartes de voeux et divers objets et peluches qui a lieu au 1er étage du grand magasin Inno de l'avenue Meir à Anvers, où un stand a été dressé pour l'occasion.

C'est la première fois que je participe à ce genre de manifestation et l'occasion est trop belle de la jumeler avec le concert du lendemain.
Cette nouvelle escapade se fait par le train au départ de Paris, où je retrouve mes amies Catherine et Murielle. A la gare d'Anvers, c'est avec plaisir que nous faisons la connaissance de Claire, une fan nouvellement inscrite sur mon site et qui a fait le voyage depuis le centre de la France pour assister à son premier concert de notre chanteur.
Après une prise de contact tout à fait agréable, nous nous dirigeons vers l'hôtel afin de nous délester de notre bagage, puis l'heure avançant, nous nous hâtons de parcourir à grandes enjambées la très longue et commerçante avenue Meir qui nous sépare de l' Inno.

Il est un peu plus de 15 heures et Helmut est déjà arrivé, toujours ponctuel. Nous le découvronsélégamment vêtu d'un costume noir porté sur une chemise de même ton. Il campe derrière un comptoir, micro en main, et fait intelligemment l'article pour les nombreux fans déjà présents qui se bousculent devant le stand. Ils sont venus d'un peu partout : d'Allemagne, de Suisse, d'Autriche, de Hollande, de France aussi... Les badauds s'attardent négligemment, étonnés et curieux de savoir qui peut bien attirer cette foule. Bien sûr, quelques uns ne manquent pas de reconnaïtre l'artiste et, intéressés par cette prestation inhabituelle, s'agglutinent aux fans.
Entre-temps, Colette et Daniel nous ont rejoints pour partager ces moments privilégiés.

Déjà les flashs crépitent et mitraillent notre vendeur occasionnel pour fixer l'évènement et cette nouvelle rencontre avec Helmut.
Pendant 2 heures, nous pouvons l'admirer tout à loisir, mais cependant discrètement, dans ce périlleux exercice qu'il prend très à coeur, toujours dans le souci majeur de collecter le plus de fonds possible pour les oeuvres de l'Unicef.
Il s'acquitte de cette tâche encore avec cet humour qui le caractérise, faisant même le pitre parfois pour amuser la galerie, ceci dans une ambiance

A l'aide de son micro, il bat constamment le rappel pour inciter le public à l'achat. Nous ne comprenons évidemment pas ce qu'il raconte, mais il doit de nouveau blaguer à en croire les rires qu'il déclenche autour de lui.

Le ballet, joué par les clients qui défilent, commence à se mettre en place devant Helmut, qui, de son stylo, s'applique à signer tout ce qu'on lui présente, achats Unicef exclusivement. Il l'a bien précisé en début de séance et ne manque pas de s'en assurer.

Chacune y va de sa petite dépense et allie don et plaisir de recevoir un autographe, mais aussi de dire quelques mots à l'artiste. Il me dédicace la casquette d'un ours en peluche que je destine à ma petite fille Héloïse et, en inscrivant son prénom, se laisse aller à fredonner quelques notes de la célèbre chanson Eloise qu'il a reprise dans son album PCIS.

Je me risque aussi à lui dire que je regrette beaucoup qu'il ne chante pas, lors des concerts "crooner", cette belle chanson qu'il a écrite et composée : In the arms of a stranger. Très naturellement, il m'en donne la raison, et je l'en remercie.

Ces petites rencontres personnelles sont toujours des moments délicieux et palpitants pour les fans, car lors de ces courts instants, chacune se croit seule avec lui.

A son tour, Claire, qui voit le chanteur pour la première fois, n'oublie pas de lui préciser qu'elle habite le centre de la France et qu'elle vient en ma compagnie pour l'applaudir en concert le lendemain, ce qui semble l'étonner et à quoi il répond "ah oui, est-elle là ?" et m'apercevant, m'adresse alors un retentissant "bonjour Maryelle, comment allez-vous ?". J'en reste un peu surprise et le rouge me monte aux joues, mais en même temps, quel plaisir et quelle satisfaction d'avoir capté son attention un instant. Je lui ai fait un petit signe de la main et "bonjour Helmut, je vais bien... merci" a été ma réponse. Merci Claire, ce n'était pas calculé...

Pendant la vente, Helmut reçoit plusieurs cadeaux (fleurs, bouteille de vin, champagne, chocolats, etc.) et continue de faire son petit spectacle. Un couple vient à passer et s'approchant, lui demande pourquoi on ne le voit pas en France. Certainement des français de passage à l' Inno ?

Pendant toute la séance, Helmut est souriant, décontracté et parfois s'accorde quelques rires en aparté avec Omer. Jelle ne manque pas de passer par le stand pour le soutenir et lui quémander une petite bise.

17 heures sonnent la fin de la récréation. Le temps passe vite lorsqu'on est en bonne compagnie. Le commercial d'un jour rend son tablier, non sans remercier ses nombreux fans pour leur excellente participation. La moisson a été bonne et servira à sauver des enfants.
Et nous, nous demandons si Helmut serait apte à se reconvertir dans le commerce ou si la générosité des fans est dûe à l'admiration et l'attachement qu'ils lui portent ? Je pense qu'il y a un peu des deux et qu'il est doué pour sensibiliser ses troupes.

Puis après un salut à tous, Helmut disparait, comme happé par la foule qui va et vient dans cet immense magasin, nous laissant sur place à nos commentaires que nous continuons de développer ensuite devant une boisson rafraîchissante partagée dans un troquet situé dans une superbe galerie marchande.

Après cet après-midi fructueux pour Unicef et inoubliable pour nous, nous terminons la soirée dans une pizzeria, à deux pas de l'hôtel. Puis dans notre chambre, devant une tisane pour les unes et un café pour les autres, nous refaisons encore une fois la journée, ce qui nous entraîne jusqu'à plus de minuit. Enfin, nous nous endormons avec nos beaux souvenirs et nous rêvons au concert du lendemain.

à voir aussi :

Photos
du concert

Photos
Unicef

Instantanés de
bonne humeur



| Sommaire |


Depuis le 20 juillet 2004, lottifans ont visité ce site !

© 2004-2016 Helmut Lotti et moi v5.1.1 | Contactez-moi | Accueil | Webmaster : Emma | Retrouvez Helmut sur Amazon