Actualités

Nouvel album
The Comeback album

Sortie le 21 octobre 2016
>> Ecouter les extraits

>>
Acheter l'album en prévente

>>
Acheter les billets de concerts (Allemagne)

 

 

PÉRIODE "MIJN HART & MIJN LIJF"

GAND - Capitole
8 mai 2014

"Back & forward"
Une aventure hors du commun

C'est à Gand , ce 8 mai, que dix français ont eu la chance et le plaisir de vivre une journée mémorable avec ce concert Back & Forward donné au Capitole par l'excellent orchestre d'harmonie The Royal Band of the belgian guides. Un soirée de gala organisée par le Commandement Militaire de la Province Est-Flandre dont nous étions les invités privilégiés, et que nous avons partagée dans la joie, la bonne humeur et la ferveur, non pas fanatique mais admirative, de retrouver Helmut sur scène.

Trois régions ont vécu à l'unisson ce soir là : l' Est avec nos amis lorrains, la région parisienne et la Picardie. Mais qui sait ? D'autres amoureux français de la voix de notre chanteur étaient peut-être, comme nous, dans la salle pour l'applaudir !
Il faut dire que pour Catherine et moi, la journée avait commencé par quelques petits soucis, pas très graves, mais toujours contrariants, dus au retard de nos trains respectifs et qui nous ont contraintes à stationner en gare de Lille avant d'attraper notre correspondance pour Gand.

Notre point de ralliement avait été fixé à l'hôtel Castel et après avoir goûté au plaisir des retrouvailles et avoir apprécié une réconfortante restauration, c'est à la caserne Léopold que nous nous sommes tous transportés, sous une pluie battante, et que nous avons été accueillis avec grande gentillesse, vers 18 h 30, par les militaires, afin de nous désaltérer lors d'un agréable cocktail de bienvenue, dégusté dans une immense salle pavoisée aux couleurs de l'armée-défense belge et de la Flandre. C'est là que nous avons reçu nos précieux sésames nous autorisant l'accès au concert.

Puis, jusqu'à 19h15, progressivement, le transport des invités de la caserne au Capitole a été assuré par les navettes des nombreux bus militaires qui ont été escortés par les motards de la police belge qui nous ouvraient efficacement la route à travers la ville. C'était vraiment étonnant et en même temps amusant de voir la circulation s'immobiliser et s'effacer sur notre passage et à ce moment précis, nous nous sommes pris au jeu de nous sentir des personnalités importantes à l'image de tous ces militaires en uniforme, pour la plupart gradés, et qui nous entouraient. Un peu comme une petite jubilation... Une sacrée organisation dirigée de mains de maître afin que tout le monde arrive à l'heure et ait le temps de prendre place dans cette très jolie salle du Capitole, dans une joyeuse mais distinguée effervescence.

Comme à Anvers en février, le bénéfice de cette manifestation a profité à deux associations qui ont reçu chacune un chèque après le discours traditionnel d'accueil.

Comme à Anvers, l'excellent chef Yves Segers avait réuni, sous sa baguette magique, tous ses musiciens pour composer cette formidable armée musicale qui a joué avec virtuosité des oeuvres que je ne connaissais pas mais que j'ai beaucoup appréciées et qui étaient totalement différentes de celles présentées au centre culturel de Singel en février. Sous le thème Back & Forward cet ensemble, d'une qualité remarquable, nous a présenté des pièces de musique classique populaire du passé et du présent, et a enchanté tout le public, recevant de chaleureux applaudissements et même une ovation debout à la fin de la séance.

Voici le programme

1ère partie :

1 - Candide (Opérette) - Ouverture - Léonard. Bernstein
2 - El Sombrero de Tres Picos (Le Tricorne) (Ballet) - Manuel de Falla
Soliste : Helmut
- Hevenu Shalom Aleichem
- John Brown's Body
- Poljushke Polje

Pause

2e partie :

Soliste Helmut :
- Kom Terug
- Voed Mij Op
- Angst

- Rappel : Armoe

3 - Espana - (Rhapsodie pour orchestre) - Emmanuel Chabrier
4 - Danse Diabolique - Josef Hellmesberger
5 - Mars Van Het Eerste Regiment Gidsen - (Marche) - Jean-Valentin Bender

Les cinq pièces maîtresses, ainsi qu'Helmut et son répertoire d'hier et d'aujourd'hui, ont été avantageusement présentés par cette élégante dame, Sofie Naeyaert.

Et comme à Anvers, nous avons pu, une nouvelle fois, nous régaler de la présence de notre chanteur et de son talent dans les mêmes 7 titres qu'il a magistralement interprétés, qu'il s'agisse des reprises ou de ses propres morceaux. Des fans de divers pays étaient présents cette fois et il régnait au Capitole une bouillonnante atmosphère. Helmut a séduit le public dès son entrée en scène. Avec une excellente voix, sa gestuelle incomparable et son charme, il a fait passer les émotions, recevant d'innombrables acclamations et une longue standing ovation à l'issue de sa prestation. Quelle folle ambiance pour un beau succès et quelle classe d'être accompagné par un orchestre si prestigieux. Bien sûr, nous avons trouvé que la démonstration de notre éblouissant Artiste était beaucoup trop courte.

A cet instant, comme les jeux de lumière s'étaient étiolés au point de plonger la scène dans le noir et de la faire disparaître, le rideau est tombé. Les bus ont dû faire de nouveau plusieurs voyages pour rapatrier vers la caserne, un nombre impressionnant de personnes, car la soirée n'était pas terminée puisque notre billet V.I.P. nous donnait accès à la réception d'après concert.

Et puis, la cerise sur le gâteau a été notre merveilleuse rencontre avec Helmut, avec qui nous avons pu discuter amicalement pendant un petit moment. Dès qu'il m'a aperçue il s'est dirigé spontanément vers moi et, très souriant, m'a fait les trois bises belges, puis nous avons entamé une petite conversation. Bien vite rejointe par mes amis, nous l'avons félicité pour sa prestation impeccable et son succès et lui avons parlé de son nouvel album en préparation. Ensuite, il m'a fait de la publicité pour le concert du 25 mai à Anvers Matinée française et il m'a confié qu'il y chanterait trois chansons en français dont Je suis venu te dire que je m' en vais de Gainsbourg et deux autres qu'il n'avait jamais interprétées sur scène. Il s'apprêtait à m'en donner les titres, mais j'ai préféré garder le suspens. Il a promis un super show.. Nous avons terminé par quelques banalités et il s'est joint à nous pour la photo de groupe qui viendra encore s'ajouter à nos souvenirs. Nous étions tous très heureux et nous l'avons remercié encore et puis... il s'est perdu dans la foule pendant un très long moment pour faire son tour de salle, pour réapparaître et se diriger vers la sortie en nous faisant un grand signe de la main et en nous lançant " au revoir mes chers amis " ! Il était décontracté, souriant et très disponible. Un vrai plaisir. Merci Helmut de votre disponibilité et de votre gentillesse.

Nous avons passé une délicieuse soirée autour du buffet et avons dégusté, en bonne compagnie, les raffinés et goûteux mets composés de verrines, toasts, soupes, etc.. salés et sucrés, tous plus originaux et colorés les uns que les autres, et accompagnés des boissons de notre choix, le tout à discrétion.

Si le temps a été très pluvieux, tout le reste a été très réussi. Nous devons dire un grand merci aux militaires pour ce concert d'une qualité exceptionnelle et pour l'organisation sans faille de cette fabuleuse journée. Nous avons bénéficié des plus grandes attentions : un accueil chaleureux, un accompagnement A/R caserne-Capitole en bus, une escorte de la police militaire, un parking gratuit, des boissons à volonté, tant avant qu'après le concert, ainsi que pendant l'entracte, un buffet savoureux, tout cela dans une très bonne ambiance conviviale. Vraiment, nous nous sommes sentis, ce jour là, des personnages importants bénéficiant d'un traitement de faveur. Je ne pense pas que je revivrai cela un jour. Merci pour tout Helmut et pour nous avoir permis de vivre une telle aventure mémorable. Sans vous, rien de cela n'aurait été possible.

Photos
du concert
Instantanés de
bonne humeur

| Sommaire |


Depuis le 20 juillet 2004, lottifans ont visité ce site !

© 2004-2016 Helmut Lotti et moi v5.1.1 | Contactez-moi | Accueil | Webmaster : Emma | Retrouvez Helmut sur Amazon