Actualités

Nouvel album
The Comeback album


>> Acheter l'album

Nouveau concert
The Comeback Concert
Pop-rock/Folk
- - - - -
25 novembre 2017 à 20:00
Elisabeth Center
à ANVERS (Belgique)

>> Réserver vos billets

THE COMEBACK TOUR
Allemagne, Autriche, Suisse, Suède, Finlande et Danemark
>> Réserver vos billets
 

 

Un anniversaire fantastique et inoubliable,
mon repas avec Helmut
29 août 2008

Souvenez-vous ! En mai 2008, le médecin urgentiste anversois Luc Beaucourt, voulant venir en aide à la Birmanie, pays sinistré après le passage du cyclone Nargis, a fait appel aux dons. Une vente aux enchères a donc été initiée sur le site internet eBay au profit de la mission "Help Myanmar", mettant en jeu « un repas avec Helmut pour deux personnes » .

Croyez-moi, la bagarre sur internet a été serrée le jour de la clôture des enchères !

Françoise, de son lieu de travail, suit les enchères à la loupe et ne manque pas, chaque fois qu'il le faut, d'enchérir pour se maintenir au plus haut niveau et avoir des chances de remporter « le lot ». De mon côté, me trouvant à 1000 km de là, je suis les transactions sur mon ordinateur, le cour battant et n'osant trop y croire. Serait-ce possible que nous puissions conclure cette opération qui nous fait tant rêver ?? Non, bien sûr que non.et puis, nous ne sommes pas seules à le vouloir.. Au départ, Françoise s'amuse un peu, histoire de faire monter les enchères, puis les heures passant, voilà que nous nous prenons au jeu et que le projet commence à mûrir et à s'installer dans notre tête. De rebondissement en rebondissement, les heures et minutes s'égrènent, nous rapprochant de l'ultime clôture. Les enchérisseurs se battent à coup d'euros. la somme ne cesse de monter. tant mieux, c'est le but de l'opération et le Docteur Beaucourt a besoin de cet argent pour ses oeuvres. nous pensons stopper, le don est déjà conséquent. mais non. nous continuons. en rapport par e.mail avec Françoise, je lui demande d'enchérir encore.nous ne sommes plus que deux donneurs sur e.bay. nous n'y croyons vraiment pas. pourquoi serait-ce nous ?? Je vois que Françoise continue sa mise. quelques minutes se passent.le terme est tout proche. Nous guettons avec angoisse le compteur. Le deuxième enchérisseur n'a plus l'air de jouer. Aurait-il abandonné.Aurions-nous notre chance. La somme est peut-être définitive maintenant. Plus que quelques secondes. Mes mains sont humides, je retiens ma respiration.. Top.. Terminé.. Je vois le pseudo de Françoise en première position. est-ce possible. nous remportons les enchères !!!..Oui, c'est bien Françoise qui remporte cette bagarre.. Nous sommes sonnées.. C'est irréel ! un repas avec Helmut. nous avons obtenu un repas avec Helmut.c'est inespéré, c'est incroyable. je n'y crois pas. Avec Françoise, au téléphone, nous ne savons que dire. Nous sommes dans un rêve. Elle fait le virement.. C'est certain cette fois, nous participerons au repas avec Helmut. C'est inespéré et formidable.

N'oublions pas que notre don, le but de l'opération, va aller rejoindre les autres dans la cagnotte de Help Myanmar et que nous, nous allons, par la même occasion, réaliser un beau rêve : la rencontre avec notre artiste dont nous aimons tant la voix et le talent. Et nous nous plaisons à penser que nous avons joint l'utile à l'agréable !

La soirée et les jours qui suivent sont bien animés et nous voient passablement énervées. Puis ensuite quelques mois passent, le temps de trouver une date opportune pour Helmut et pour nous. Je ne suis pas pressée et je déguste cette attente, sachant que quand le jour sera annoncé, le compte à rebours débutera... Ce sera le 29 AOUT 2008.
J'ai un peu de mal à réaliser et reste dans l'expectative jusqu'au jour du départ, ayant l'impression que ça n'arrivera pas. Une impression vraiment bizarre, mêlée d'une joie indicible et d'une réserve discrète.

29 AOUT 2008, jour de mon anniversaire

Partie depuis 6 heures du matin (au cas où la SNCF aurait une défaillance), et après plusieurs changements de train, à Lille et Bruxelles, j'arrive à la belle Gare d'Anvers qui m'est bien familière maintenant, vers 11 h 30. Françoise, arrivée la veille par avion, m'attend en haut de l'escalator, un sourire radieux aux lèvres. Nous nous retrouvons avec grand plaisir et ne manquons pas d'évoquer la chance que nous avons d'être en Belgique ce jour là. Le rendez-vous avec Helmut étant fixé à 13 h, et pour ne pas arriver en retard, nous sautons dans le premier taxi venu, direction la banlieue d'Anvers. La pression commence à monter. Allons-nous être à la hauteur de ce grand rendez-vous ? qu'allons-nous dire à Helmut ? beaucoup de questions nous assaillent. N'y pensons pas. soyons naturelles..

Arrivées au restaurant, nous sommes accueillies par un majordome à qui nous lançons avec fierté « nous avons rendez-vous avec Monsieur LOTTI ». Ces quelques mots qui raisonnent encore à mes oreilles étaient bien le sésame pour cette rencontre hors du commun.
Nous nous rafraîchissons un peu et nous nous départissons de nos bagages. Puis le maître d'hôtel nous installe autour d'une table ronde où sont dressés 4 couverts. Ce restaurant est de grande classe, le décor noir et blanc est assez strict et un peu froid, mais très chic aussi. Un vase rempli de grands arums blancs trône sur chaque table.
L'heure tourne.. Et nous parlons gaiement en guettant constamment les aiguilles de notre montre. .Je n'ose pas encore y croire vraiment, j'ai l'impression que tout va s'évanouir d'un coup. et ceci jusqu'au moment où j'aperçois Helmut dans l'encadrement de la porte.juste à l'heure. Et je dis à Françoise « C'est vraiment vrai !! Helmut est là. » À ce moment seulement j'y crois ! L''émotion m'envahit et quelques larmes de joie coulent discrètement sur mes joues. Comment vous décrire cette émotion, je suis sur terre mais on dirait que je flotte. Encore aujourd'hui, en vous écrivant cette histoire, j'ai la gorge serrée.
Helmut est accompagné d'Omer bien sûr, nous allons à leur rencontre.Bonjour Helmut ! , bonjour Omer ! les 3 bises ! , comment allez-vous.. quel bonheur... d'être là !
Helmut est toujours aussi élégant et raffiné. Costume sombre et chemise ouverte. La classe.
Puis nous nous installons à table et je remets mes présents à Helmut et Omer. Si chacun est un peu sur la réserve au début, cela ne dure que quelques minutes et l'atmosphère est tout de suite légère et décontractée. Très très agréable. Nous sablons joyeusement le champagne. C'est vraiment très intimidant de se retrouver à table avec Helmut et pourtant, tout de suite, nous sommes à l'aise. Il est jovial et souriant...Nous n'avons rien préparé et nous ne jouons pas aux journalistes en le harcelant de questions. Pourtant nous aurions eu tellement de choses à lui demander concernant sa musique par exemple.. Je crois qu'il apprécie et la conversation vient naturellement sur toutes sortes de sujets. Des sujets légers, des sujets plus graves, mais toujours nous parlons franchement, nous rions, nous plaisantons nous passons d'un sujet à un autre. Helmut blague un peu, fait de l'humour parfois. Nous nous régalons de sa voix douce et calme, entrecoupée de rires joyeux, de quelques débuts de chansons et de quelques bêtises aussi, et tout cela accompagné de merveilleux sourires.
Pendant ce temps, nous mangeons des mets délicieux, à la présentation exquise, du véritable art et nous buvons de très bons vins.
Omer, très agréable compagnie, fixe ces merveilleux moments avec mon appareil photo.

C'est très agréable de voir Helmut si détendu, n'étant pas en représentation et se livrant franchement sur chaque sujet abordé.. Comme si nous étions des copains.
Le repas n'est pas bâclé, Helmut n'est pas pressé, il doit être à Turnhout vers 16 h pour les répétitions, et même si Omer le rappelle à l'ordre plusieurs fois, il n'a pas l'intention de nous laisser en milieu de repas. Il est disponible, chaleureux, convivial, gentil, et sa conversation est des plus intéressantes.
Tout est si naturel que nous ne voyons pas le temps passer

Puis à la fin du repas, moment que nous appréhendions même si Helmut nous a accordé beaucoup plus de temps qu'il était prévu, il s'est prêté avec empressement au jeu des autographes et des photos pour notre grand plaisir. A notre grand désespoir, l'heure était venue de dire « au revoir ». Après les remerciements d'usage et les bises d'adieu, Helmut a disparu...avec Omer, nous laissant toutes deux seules et abasourdies..sur notre nuage ! Voilà tout est déjà terminé.. Si on avait pu arrêter le temps.. Mais quel privilège d'avoir eu la chance de vivre une telle rencontre mémorable pour toutes les deux, mais qui gardera, particulièrement pour moi, la saveur d'un superbe cadeau car c'était le jour de mon anniversaire ; Un anniversaire que je ne suis pas prête d'oublier, avec une « Etoile » qui paraissait inaccessible et que j'ai pu atteindre pendant quelques heures. J'ai été gâtée.. Très gâtée. C'est aujourd'hui pour moi un de mes plus beaux souvenirs, que je garde au chaud dans mon cour et auquel je pense souvent avec tendresse et nostalgie.
Merci cher Helmut pour ces heures inoubliables que vous nous avez accordées, et merci Orner pour votre présence discrète mais chaleureuse.

Aujourd'hui je crois encore que j'ai rêvé. qui aurait une baguette magique capable de remonter le temps jusqu'au 29 août 2008 !! j'achète..

Je voudrais insister aussi sur le fait que Helmut, comme toujours généreux, a donné si gentiment et avec une grande disponibilité, son concours pour ce repas, et ceci dans un but bien précis, aider HELP MYANMAR.

La journée mémorable continue avec le concert du soir à Turnhout.


Depuis le 20 juillet 2004, lottifans ont visité ce site !

© 2004-2016 Helmut Lotti et moi v5.1.1 | Contactez-moi | Accueil | Webmaster : Emma | Retrouvez Helmut sur Amazon