Actualités

Nouvel album
The Comeback album

Sortie le 21 octobre 2016
>> Ecouter les extraits

>>
Acheter l'album en prévente

>>
Acheter les billets de concerts (Allemagne)

 

 
PERIODE "MY TRIBUTE TO THE KING"

ANVERS - Salle Reine Elisabeth
11 janvier 2003

Helmut, toujours et encore...

 

Et nous voilà reparties, direction Anvers, pour une nouvelle aventure au Lottiland. Cette fois Helmut chante dans la salle Reine Elisabeth, un petit théâtre très intimiste et très douillet que j'aime beaucoup.

Le public d'Anvers est très enthousiaste et c'est sous une salve d'applaudissements qu'Helmut, tout de cuir vétu, est accueilli avec sa chanson d'entrée Suspicious Minds et qu'il fait son tour de salle, fort apprécié. Il décline ensuite son répertoire Elvis avec une aisance et une assurance insolentes. C'est toujours un moment intense lorsqu'Helmut fait revivre le King avec sa belle voix, à sa façon. Cette musique et ces chansons lui collent à la peau ! Il le fait avec force et douceur et avec grand talent.

Puis c'est au tour de son invité spécial Freddy Birset de donner de la voix avec de belles reprises mélancoliques comme Champs Elysées ou Nathalie, tout ceci en français, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Ensuite, Freddy et Helmut nous offrent, comme une surprise, le fameux Et maintenant / What now my love de Gilbert Bécaud, Freddy en français et Helmut en anglais, avec un final superbe.

Après l'entracte, Helmut nous revient dans son beau costume classique à queue de pie et nous emmène dans son voyage musical aux mille couleurs, accompagné par André et le GSO. D'abord l'Afrique avec Out of Africa et Malaïka, puis la musique latino avec Cuando calienta el sol ainsi que Guantanamera. Il nous fait valser avec Du, nur du Allein, une chanson que tout le monde aime. Puis vient le beau classique Caruso qu'Helmut termine à capella, performance impressionnante. Et c'est la valse folle des pièces maitresses telles qu'Amazing grace, superbe vocalement, Bohemian Rhapsody, interprétée comme une petite comédie musicale, un super medley très dansant, une ode romantique de nos grands-parents Je t'ai donné mon coeur en allemand, un gospel de Noêl Go tell it on the mountain pour terminer par la chanson favorite d'Helmut, Granada, dans une interprétation époustouflante avec la complicité d'André.

Malheureusement, la fin est proche et c'est l'heure de l'Elvis medley endiablé, tous les fans sont debout et s'avancent près de la scène et finalement Helmut nous offre, cette fois comme un cadeau, la magnifique, fantastique, superbe Nessun Dorma. Il donne TOUT sur cette chanson et le public exhulte. C'est une émotion intense, nous sommes au sommet, la voix est puissante et mélodieuse à la fois. J'espère que ce magnifique classique restera longtemps au répertoire d'Helmut.

Helmut a encore reçu de nombreux présents et des fleurs. Une fan lui a offert une cadillac rose mignature en hommage à MTTTK et après Caruso, je pense, sa petite fille Messalina est venue au pied de la scène lui remettre une jolie rose, ce qui a surpris mais néanmoins ravi le papa chanteur. Carol, sa jolie épouse, assistait aussi au concert.

Voilà, la musique s'est tue et les lumières se sont éteintes. Le rêve prenait malheureusement fin, mais dans les oreilles et dans les yeux, le son et les images demeuraient intacts pour longtemps, le temps nécessaire pour un nouveau concert. Ce qui est extraordinaire avec Helmut, c'est la qualité constante de ses spectacles. Il n'y a pas de place pour l'imparfait, tout est toujours idéalement peaufiné. C'est la grande classe et c'est superbe !

Vous pouvez découvrir d'autres photos du concert en cliquant ici.

Concert précédentSommaireConcert suivant


Depuis le 20 juillet 2004, lottifans ont visité ce site !

© 2004-2016 Helmut Lotti et moi v5.1.1 | Contactez-moi | Accueil | Webmaster : Emma | Retrouvez Helmut sur Amazon