Actualités

Nouvel album
The Comeback album


>> Acheter l'album

Nouveau concert
The Comeback Concert
Pop-rock/Folk
- - - - -
25 novembre 2017 à 20:00
Elisabeth Center
à ANVERS (Belgique)

>> Réserver vos billets

THE COMEBACK TOUR
Allemagne, Autriche, Suisse, Suède, Finlande et Danemark
>> Réserver vos billets
 

PÉRIODE "JUBILEUM TOUR"

RHODE-SAINT-GENESE - Open-Air
5 septembre 2010

« DE GORDEL » Une performance de très haute qualité :
une forme extraordinaire, une mise en scène très étudiée
et une grande voix !

 

C'est à Rhode Saint Genèse, une commune de la périphérie de Bruxelles, qu'Helmut clôture, ce 5 septembre 2010, la fête «  De Gordel  », un évènement sportif flamand, qui célèbre son 30 e anniversaire.

Après moult hésitations, j'ai vaincu mes réticences et je me suis quand même décidée à me rendre en Belgique. L'envie de revoir Helmut sur scène a été plus forte que mon aversion pour les concerts en plein air, et je n'ai pu résister au plaisir d'aller l'applaudir.

Me voici donc de nouveau en terre Belge, après de multiples changements de train au cours du voyage et quelques petites péripéties liées aux transports et à l'hôtel.

Je dois dire au sujet de cet hôtel que la seule bonne chose à retenir est juste son excellente situation à quelques pas de la très réputée Grand Place et de la Gare Centrale. Pour tout le reste, il est à oublier. En voici une petite description.

La décoration intérieure, quoique assez jolie, est très lourde et chargée : mosaïque sur tous les murs et sols, absolument pas en adequation avec le nom de l'hôtel qui se réclame de Mozart, mais qui nous emmène plutôt faire un détour par Marrakech, malgrè quelques tableaux et meubles apparemment anciens, et des poteries, statues et bustes qui trônent au détour d'escaliers raides et de couloirs interminables, dans des niches et recoins éclairés par des lampes veilleuses. Le réceptionniste est peu aimable et l'accueil mauvais  et d'un ton rébarbatif , il refuse ma carte bancaire et exige de l'argent liquide pour paiement de la nuitée. La chambre est vétuste (fils électriques qui pendent, corniche plafond cassée par endroit), la literie pas des plus claires et la salle de bain de propreté douteuse. Pas encourageant tout cela, même pour passer une nuit. Et le clou, c'est que l'hôtel se situe dans une rue très touristique, jalonnée de restaurants et de bistrots, avec une boite de nuit qui lui fait face. La nuit est très bruyante, avec des gens aux terrasses des cafés jusqu' à l'aube et le boum boum de la musique qui raisonne. Impossible de fermer l'oil. Au petit matin, ce sont les éboueurs très peu discrets qui clôturent cette nuit. C'est seulement ensuite que je peux me reposer une heure ou deux et chose étrange, vers 9 h, la rue est d'un calme olympien, tous les oiseaux de nuit étant au lit certainement. Quelle nuit !

Fort heureusement, Helmut, au cours de l'après-midi, avait largement compensé ces petits désagréments. Quelle belle journée... j'aurais eu beaucoup de regrets si je n'avais pas fait le déplacement.


Arrivée à Bruxelles, sur le quai de la gare en direction de Rhode, j'ai le grand plaisir de retrouver mes amis Colette et Daniel et c'est en leur agréable compagnie que je fais ce petit parcours nous séparant du lieu de la fête. A peine 2 km à pieds et nous voilà devant le podium où se pressent déjà quelques fans bien connus et où se produit sur scène une artiste flamande.

Le temps est beau et chaud, mais toutefois très agréable et c'est avec un plaisir non dissimulé que nous prenons place juste devant les barrières qui nous séparent du podium. Quelle chance d'avoir ces bonnes places d'où nous aurons tout loisir d'admirer Helmut et de profiter du spectacle sans en perdre une miette, les yeux dans les yeux avec lui. Il règne une ambiance à la fois festive et sereine et les sportifs, confirmés ou amateurs d'un jour, commencent à affluer. Divers stands sont à la disposition des participants, offrant restauration et boissons.


Nous retrouvons là quelques amies connues comme Audrey qui vient des environs de Liège, Jean qui a fait le voyage d'Allemagne, Jim de Hollande et Elly et An de Belgique. Josiane est là aussi bien naturellement.

Après PLANE VANILLA & GEENA LISA, c'est au tour de LAURA LYNN de livrer son spectacle. C'est une bonne chanteuse accompagnée par deux très bons danseurs sur quelques chansons et qui met une belle ambiance et chauffe avec ardeur le public présent, constitué principalement de fans d'Helmut. Mais bien sûr ce n'est pas ma musique favorite et je suis impatiente de retrouver la belle voix chaude de notre chanteur préféré.

Il n'y a pas de répétitions de la part d'Helmut et de son orchestre, je pense que ç'est peut être à cause d'un timing assez serré pour les artistes se produisant avant lui ?

Laura Lynn quitte la scène vers 16 h et voici que le Golden Bis Band fait son apparition sous les applaudissements et prend place. 10 musiciens et 2 choristes qui vont accompagner Helmut installent les instruments de musique et réglent le son. Parmi eux des têtes connues mais aussi quelques nouveaux arrivants. Quelques accords de guitare et autres trompettes et des coulisses improvisées nous arrive, l'espace de quelques secondes, le son de la voix d'Helmut qui s'essaie au chant.

Nous savons qu'il est arrivé puisqu'il est passé devant nous, par deux fois, avec Jelle , pour se rendre, à ce qu'on m'a rapporté  ?, au stand de Radio 2. La pression monte et notre coeur commence à s'emballer. L'entrée d'Helmut sur scène est imminente.

A 16h35, il apparaît micro en main, toujours élégamment vêtu de son costume gris perle et chemise blanche ouverte, sous les applaudissements de la foule qui commence à s'amasser derrière nous. Quel bonheur de le retrouver, très souriant, et apparemment heureux de fouler les planches. Un bonjour adressé au public et un petit coup d'oeil vif vers les premiers rangs, et Helmut entonne la première chanson, suivie de beaucoup d'autres, au total 21 morceaux pour nous enchanter.


- I just a gigolo
- Medley Kom nu - Bij jou Allen - Waroom ik
- I am so lucky to sing
- I can stop loving you
- Hôtel California
- Higher, higher
- Caruso
- Tiritomba
- You've lost that loving feeling

- Helmut présente ses musiciens un par un , et parfois avec humour.
Les deux choristes Evelyn et Héléna , Wim, Thylaine, le batteur habituel, les 3 guitaristes dont Jérôme et un nouveau, un trombone (nouvelle tête), 2 trompettes, le clavier.

C'est inhabituel, mais cependant très bien et très apprécié. J'espère que dans l'avenir il continuera à le faire.

- Proud Mary
- Treat Me Like a full, suivi immédiatement de
- One night
- Blues suede shoes
- Suspicious Minds
- What now my love
- Hey Jude
- Soul medley
- Time to Swing
- Medley final


Voici le programme formidable et alléchant qu'Helmut nous livre, dans une belle forme et avec une grande voix. Il nous offre un excellent concert, avec un punch, un dynamisme, une virtuosité, une efficacité exceptionnels. Une perfection et une précision incroyables dans la gestuelle, avec une mise en scène toujours plus étudiée et évocatrice pour chaque chanson, se surpassant à chaque fois. Une énergie hors du commun et une conviction pour chanter faisant de lui le meilleur des interprètes et le plus fantastique des showmans.
Avec Colette et Daniel, nous pensons, pendant le concert, qu'Helmut est en constante amélioration. Je ne me lasse pas de ses spectacles et je trouve son jeu de scène très captivant. Il n'y a aucun temps mort. Bien sûr, tout cela peut paraître redondant, mais, après avoir vu tant de concerts, je vous assure que je m'étonne toujours, lors de chacun, de sa capacité à faire le show. Et il suffit de regarder les photos rapportées pour comprendre toute l'émotion et la sensibilité qu'Helmut manifeste lors de chacune de ses interprétations.

A ce propos, il est un vrai cadeau pour les photographes qui peuvent faire une multitude de prises mais, il peut être aussi un vrai cauchemar car il est toujours en mouvement, fait 50 gestuelles et mimiques sur une chanson et n'est pas toujours facile à cadrer.

Une chose importante, Helmut a encore revu certaines orchestrations, en particulier pour Caruso et Tiritomba , qui sont un peu moins symphoniques, ce qui augure peut-être de la musique à venir. Une mention spéciale pour HEY JUDE avec une nouvelle version dans laquelle il fait un numéro remarquable. On en redemande....
Un orchestre plutôt Jazz-swing, avec trompettes et sans violons. J'aime beaucoup aussi.

Helmut est toujours formidablement bien soutenu par les voix de soprano de ses deux choristes, Evelyn et Héléna. Et comme je suis placée juste devant les énormes enceintes, ces deux très belles voix cristallines m'arrivent souvent dans les oreilles, comme en stéréo. C'est vraiment très beau et très agréable. On ne souligne jamais assez la présence des choristes et c'est vraiment un plus pour la qualité du spectacle. Il y a beaucoup d'artistes qui, malheureusement, chantent sans choriste. Heureusement, ce n'est pas l'option retenue par Helmut.

Comment ne pas apprécier et être enchantée d'une telle prestation. Helmut se donne toujours au maximum. Je l'ai encore trouvé passionnant, incroyable d'énergie et de vitalité, et j'ai ressenti chez lui le plaisir de chanter. Il m'a paru heureux de partager la scène avec ses musiciens et choristes.
Juste une petite remarque, si une interaction d'Helmut avec le public a été de mise, il me semble qu'elle n'a pas été aussi appuyée avec les fans, mais cela est certainement dû au fait que la proximité pour un concert open-air n'est pas la même qu'en salle.

Malheureusement, toute bonne chose a une fin, et je remercie Elly de nous avoir évité 2 km à pieds en nous reconduisant en voiture à la gare de Rhode où déjà plusieurs fans attendaient le train pour un retour sur Bruxelles. Bien naturellement, nous avons refait le spectacle sur le quai de la gare, dans une conversation très animée.

Un grand MERCI aussi à mes amis Colette et Daniel pour avoir partagé ces bons moments avec moi, pour leur bienveillante assistance et leur amitié lors de cette journée spéciale.

Et bien sûr MERCI A HELMUT pour nous avoir encore émerveillés. Nous avons rechargé nos batteries dans l'attente de découvrir son nouvel opus.

Vous pouvez découvrir les photos du concert et les photos 'Entre lottifans'.

| Concert précédent | Sommaire | Concert suivant |


Depuis le 20 juillet 2004, lottifans ont visité ce site !

© 2004-2016 Helmut Lotti et moi v5.1.1 | Contactez-moi | Accueil | Webmaster : Emma | Retrouvez Helmut sur Amazon